OBEISSANCE





Introduite en France à la fin des années 80, l’Obéissance ou l’Obédience (OB), très développée dans les pays anglo-saxons et l’Europe du Nord a mis dix ans pour s’imposer et a connu un essor spectaculaire ces dernières années : 250 concours en 2002, moins de 100 en 1998.

Le premier programme « obédience » a été mis au point en 1935 par une Française et accepté d’abord aux USA où ont lieu ,depuis, des centaines de concours par an. En Belgique, le programme a été approuvé en 1957 ; il porte l’appellation « 4B » et il réunit, à chaque concours, de nombreux participants (jusqu’à 120 chiens par jour) C’est en 1976 que les écoles de chiens d’obéissance ont pris une rapide extension sur le programme reconnu officiellement par la Société Royale St Hubert, programme appelé au début « programme pour chiens de compagnie ». Le but était d’encourager les amateurs et tous les propriétaires de chiens à soumettre ceux-ci à un dressage progressif basé sur l’obéissance.

La Fédération Cynologique Internationale a établi un programme commun, pratiqué par tous les pays, qui attire de plus en plus de participants. Il faut dire que l’avantage de ce type de compétition, c’est d’être accessible à toutes les races.



PROGRAMME du CONCOURS NATIONAL d’OBEISSANCE

Conditions générales

Age minimum :

Documents nécessaires : Le conducteur doit appartenir à un club reconnu par la S.C. Régionale ou Association Territoriale.



Programme

1/ Brevet d’Obéissance : il devrait être, tout d’abord, l’aboutissement de la première fonction des clubs : l’éducation canine. Pratiquée depuis des décennies, celle-ci n’a jamais été sanctionnée par un examen ou un diplôme, objectif pourtant naturel pour tous ceux qui se sont investis dans l’éducation du chien : propriétaires et éducateurs canins.
Il est, en même temps, le tremplin pour accéder à la compétition en Classe 1.

2/ Les classes
Afin de promouvoir le programme, il a été créé 3 classes permettant d’assurer une progression rationnelle d’un niveau à l’autre :

3/ Notation des exercices et qualificatifs
Tous à 10 points assujettis d’un coefficient
EXCELLENT : 80%
TRES BON : 70%
BON : 60%

4/Exercices : leur difficulté varie, bien sûr, d’un niveau à l’autre :